Welcome to Delicate template
Header
Just another WordPress site
Header

Forum

Marie-laure ex-résidente EDVO

10 Responses

  • jean says:

    j’encourage énormément l’action E.D.V.O, et je dis merci à Jean-Paul ainsi qu’à son équipe pour ce travail qui n’est pas simple.

  • jean-louis says:

    Je sais que si EDVO existait pas j’aurais déjà rechuté. Il me fallait quelque chose après.
    Grasse à cette structure, j’arrive aussi bien à me reconstruire moi même, ainsi qu’une nouvelle vie.
    Détecter le problème qui ma conduit à la consommation abusive où ma santé en a pris un coup.
    Le temps, c’est ça qu’il faut. Après les soins urgents, l’aide et le suivit médical est très important , d’autan plus à long terme,cela ne peut-être qu efficace.
    Bien sûr on est pas des fées, rien se fait d’un coup de baguette mais la magie peut-être E.D.V.O .
    C’est un lieu au contraire qu’il faut vraiment conserver, respecter voir même encourager,cela sauve des vies.
    En ce qui me concerne, je n’ai jamais été aussi longtemps abstinent, et tout recommencer pour ne plus souffrir.
    Pour moi c’est un don venue du ciel, car j’en connaissais pas l’éxistence encore il y à pas si longtemps.
    Beaucoup de gratitude et un grand merci. J-LOUIS

    .

  • alfred says:

    edvo est la suite de ma postcure de bucy et m’aide a reprendre un rythme de vie normale aprés 15ans de consommation grace a mes amis et l’équipe thérapeutique.c’est un tremplin pour me réinserer dans la vie sociale et proffessionelle

  • loulou says:

    j’ai 25 ans, je suis poly-toxicomane et j’ai entendu parler de cette association grâce aux message qu’il ont fait dans des écoles et un membre de ma famille m’a mis en contact avec eux voyant les difficultés que j’avais avec les produits(alcool, Shit..).
    je suis venu voir ce qu’il se passait ici et j’ai rencontré d’autre jeune comme moi, qui m’ont décrit exactement ce qui se passait pour moi au quotidien.
    j’ai décidé de leur faire confiance et je n’ai pas eu a le regretter, depuis que je ne fais plus seul je m’en sort mieux, j’ai aujourd’hui 4 mois et 25 jours d’abstinence mais ce n’est qu’un détail par rapport a tous ce qui a changé dans ma vie.
    et pourtant je croyais tout avoir: travail, petite copine, voiture etc. mais je n’en pouvais plus de ma vie.
    aujourd’hui je retrouve le gout a des choses que je n’imaginais pas possible.
    c’est impossible a expliquer, ça se vie mais ça vaux bien plus que ma vie d’avant.
    merci EDVO

  • Jeremy says:

    J’ ai 25 ans et je suis poly-toxicomane . Je vient d un passé de consommation très dure , je consommais les produit suivant : l’ alcool,shit,éxtasy ,speed et héroïne, cocaïne par intraveineuse.Tout cela m’a amener a une vie misérable et surtout a tout perde ce que je possédais ou commencé a construire.
    Alors j ai pris la décisions de faire une cure de 3 mois dans un centre de soins pour décrocher tous c’ est produit et pendant ce séjour on m’ a parler d’ un foyer thérapeutique qui est l ‘ EDVO pour me remettre dans une vie sociale correcte et continuer mon abstinence.
    La dernière chose que je peut dire c’ est que l’ EDVO me sauve la vie.
    Et aujourd’hui j ai 5 mois et 17 jours.

  • Pierre says:

    J’ai 49 ans, je suis poly-toxicomane et alcoolique abstinent maintenant depuis plus de 11 mois.
    J’ai consommé des drogues mais aussi des médicaments et des produits de substitution prescrits (buprénorphine et surtout méthadone) , ainsi que beaucoup d’alcool les dernières années.
    et tout cela pendant 35 ans. J’ai fait de nombreux sevrages et post-cures dans ma vie mais qui se sont toutes soldées très rapidement par des rechutes. Après avoir fait mon dernier sevrage en novembre 2011 j’ai décidé de faire une post-cure au centre APTE prés de Soissons où j’ai appris l’existence de l’EDVO, j’y réside maintenant depuis 8 mois, j’ai la possibilité ici de continuer ma thérapie et de me reconstruire physiquement, professionnellement et socialement.
    Je tiens ici à exprimer ma gratitude pour l’EDVO , pour le travail de Jean-Paul Bruneau et de toute l’équipe thérapeutique qui nous suit ici, en effet grâce au travail que je continue à faire avec eux je me construis enfin une abstinence solide à travers une aide à mon insertion sociale complétée par un travail sur moi-même, sur mes comportements. J’ai enfin foi en un avenir enfin abstinent chose qui ne m’était jamais arrivé avant.

  • Claude says:

    C est pour l abolition totale de l addiction qu il faut se battre!L addiction est une maladie qui compense peut être un déséquilibre qu a le patient en lui.
    La substitution est un cache misère,un semblant
    Le centre edvo a été pour moi l oxygène , le coach que je cherchais pour mon fils
    Outre la désintoxication,la prise en charge ultérieure au centre lui a permis de se retrouver après avoir touché le plus bas pour « se »retrouver face à soi,seul et de démarrer une psychothérapie avant d arriver à avoir envie de se ré autonomiser et de retrouver un rôle et une place sociale dans le monde du travail
    Bravo à toute l équipe d edvo de redonner l espoir et une perspective de vie aux résidents et à leur famille et merci!

  • Claude says:

    On se demande comme parents comment vivent les résidents de l edvo?
    Je tiens à rassurer d autres parents:les locaux sont chaleureux,accueillants et l on s y sent comme dans une famille
    Les jeunes ne sont pas seuls,ils comptent l un sur l autre et veillent l un sur l autre
    Les permanents qui s en occupent sont des personnes admirables, qui donnent leur temps et leur énergie
    Un immense merci à la générosité et au professionnalisme de JP Bruneau et JP Deteix

  • Je remercie l’Equipe d’encadrement qui m’a permis de me restructurer dans mon rétablissement tant personnel que social. Merci particulièrement J-P Bruneau d’avoir eu la belle et noble idée d’avoir créé EDVO, chose qui l’honore et qui nous honore…
    Jean Dahais

  • bourse says:

    Mon compagnon part dans quelques jours en cure pour 5 semaines pour la maladie alcoolique dont il souffre depuis des années nous habitons le Vaucluse et c’est à la clinique ST Barnabé à Marseille. Pouvez vous m’envoyer des docs sur votre structure au cas où il accepte et ai besoin d’une poste cure.

    TH Fournier
    Les Athenoux
    84400 Villars



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 × un =